Le Groupe Pélican est représenté par Sophie Plouchart, chargée du développement, Mme Chauvière, présidente, Mme Heidsieck et M. Thionville, trésorier de l’association Foyer Le Renouveau. Ils sont venus le 11 avril 2019 pour présenter ce groupe de parole et d’écoute pour les enfants exposés aux violences conjugales. Le groupe est composé de bénévoles, psychologues, éducateurs, travailleurs sociaux, médecins, éducateurs spécialisés. Il est soutenu par l’association Foyer le Renouveau, engagée depuis 1971 auprès des femmes et de leurs enfants. L’association s’attache à la défense du statut de la femme, citoyenne, adulte et responsable. Elle gère le Centre maternel de la Marne dans sa compétence pour la protection de l’enfance.

Alors pourquoi le pélican a-t-il été choisi pour nommer ce groupe ? Tout d’abord parce que c’est un animal rassurant, avec son allure débonnaire et son bec servant de garde-manger pour nourrir les petits. Par extension symbolique, il est donc capable de conserver des secrets dans son bec et de les mettre à distance en s’envolant.

Le principe de l’action : constitution d’un groupe de six à sept enfants de trois à dix ans, sept séances d’échanges avec les enfants et un psychologue, une assistante sociale, un éducateur spécialisé et une conseillère en économie familiale, à raison d’une réunion toutes les deux semaines, et restitution à la famille au bout des sept séances. Un second groupe est en cours de création en 2019. Le bilan de l’action du premier groupe est très positif : les enfants sont à l’écoute, et surtout, arrivent à exprimer ce qu’ils ont vécu. Le coût de fonctionnement d’un groupe se situe entre 4 500 et 5 000 euros. Les subventions ne sont pas pérennes pour l’instant. Trois familles sont en attente pour le prochain groupe. L’objectif fixé est de faire fonctionner trois groupes par an. Reims Clotilde a décidé d’aider cette association.

 

Texte Lionel Dérot – Images Pierre Maréchal